Francesco Montorsi

Dr. Francesco Montorsi

Postdoc Ambizione - Littérature française du Moyen Age

montorsi.francesco@gmail.com

Projets

Mon projet de thèse, mené en cotutelle entre Paris IV-Sorbonne et la Georg-August-Universität (Göttingen), a eu a pour objet les traductions italiennes de récits chevaleresques français et les traductions françaises de récits chevaleresques italiens accomplies entre 1490 et 1560. La recherche s’est donc située à l’intersection de deux domaines : le devenir de la littérature chevaleresque dans le XVIe siècle, et les échanges littéraires entre France et Italie à la même époque.

Je suis actuellement en train d’achever thèse d’habilitation qui a pour objet les représentations du passé antique dans la France à partir d’un corpus de textes de la fin du XIIe au début du XIVe siècle (chroniques universelles, romans antiques, traductions de classiques). Contrairement à une idée reçue devenue en partie un préjugé intériorisé, les représentations du passé au Moyen Âge ne sont pas véhiculées exclusivement, ni peut-être majoritairement, par des anachronismes. J’étudie dans toute leur complexité et différence ce vaste éventail de réalisations, qui jouent différemment de la distance ou de la proximité entre présent et passé. Ma recherche voudrait contribuer à une plus juste compréhension de la culture historique et de l’écriture historiographique propres à l’époque médiévale.

Biographie

Après des études à Rome (La Sapienza) et à Paris, j’ai obtenu mon titre de docteur auprès de Paris IV et de la Georg-August-Universität (Göttingen) avec une thèse intitulée Lectures croisées. Étude sur les traductions de récits de chevalerie entre Italie et France autour de 1500. Après avoir enseigné à Paris IV et à l’Université de Lille III, je travaille à l’Université de Zurich depuis 2014 où j’ai d’abord été intégré dans le cadre d’un post-doc FNS portant sur l’édition de l’Ovide moralisé. Depuis 2017 je suis titulaire d’une bourse FNS Ambizione qui a pour titre Écrire les Anciens. Enquête littéraire et historique sur les représentations du passé dans la France médiévale (1150-1350). Ce travail, une monographie sur les représentations du passé antique dans la littérature médiévale française, va être présentée comme thèse d’habilitation à l’Université de Zurich.