Ines Petkovic

MA Ines Petkovic

Doctorante en Littérature Française (Prof. em. Dr. Patrick Labarthe) - Projet : «La réécriture du mythe chez Jarry et Laforgue»

ines.petkovic@uzh.ch

La réécriture du mythe chez Jarry et Laforgue

Ma thèse porte sur l’étude de la réécriture du mythe au XIXe siècle chez Jarry et Laforgue, deux écrivains extrêmement prolifiques malgré leur mort précoce. En analysant six de leurs ouvrages (trois pour chaque écrivain), je me penche sur la question de la réécriture du mythe dans un siècle où – le statut de la littérature et de la langue étant remis en question – le mythe est remanié et adapté aux exigences de l’écrivain, devenant ainsi le miroir non seulement de cette période en crise, mais aussi le chiffre d’une expérience de la perte tant du point de vue historique que dans l’ordre subjectif. Du coup, la recherche d’un langage capable d’exprimer les inquiétudes affectant Jarry et Laforgue porte ces deux écrivains à retravailler la langue et à plonger leur personnages – qui sont souvent des doubles fictifs de l’écrivain – dans une dimension qui oscille constamment entre rêve et réalité, soulignant ainsi l’inquiétude métaphysique dont leurs héros sont victimes et mettant l’accent sur cette dialectique de l’Idéal et du Réel. En se fondant sur des œuvres des grands maîtres de leur époque – tels que Hugo, Baudelaire et Mallarmé, pour n’en citer que quelques-uns – Jarry et Laforgue contestent toutes les postures littéraires, souvent par le biais de l’ironie. Cette aspiration les pousse à jouer avec la langue, à remanier des clichés, à inventer des mots, à mélanger poésie, prose et différents genres. En effet, le choix de la réécriture du mythe se prête bien à cette fin, car réécrire un mythe, c’est accuser l’écart entre la grandeur ancestrale du mythe et la perte d’héroïsme propre à la seconde moitié du XIXe siècle. On assiste donc à une historicisation des figures mythiques et à une profonde subjectivation de la teneur même du mythe.