Lehre

Lehrveranstaltungen im FS 2017

Proseminar: Introduction à l'ancien français, Mo 14:00-15:45, SOF-E-17

 

Cette introduction synchronique et diachronique à l’ancien français a pour objet la (grapho-)phonétique historique, la morphologie, la syntaxe et la lexicologie de différentes scriptae. Il comporte également un aperçu de la genèse du français à partir du latin. L’enseignement implique de la part des étudiant(e)s une participation active. Les textes choisis – préparés d’une semaine sur l’autre par les étudiants – illustrent les aspects linguistiques abordés et font l’objet d’exercices auto-correctifs complémentaires. Dans la mesure où le cours vise à permettre une lecture autonome des textes en français ancien, il comprendra un apprentissage à l'utilisation raisonnée des dictionnaires de référence, aujourd’hui tous en ligne ou disponibles sur CD-Rom.

https://studentservices.uzh.ch/uzh/anonym/vvz/index.html#/details/2016/004/E/50823120

 

Vorlesung: Lexicologie synchronique et diachronique, Mo 16:15-18:00, KOL-F-123

 

La lexicologie constitue un des domaines fondamentaux de la linguistique. Les deux aspects des formes et des sens des lexèmes donnent lieu à des études spécialisés en morphologie et en sémantique. Les techniques de travail et les interrogations en lexicologie sont d'une grande diversité et impliquent également d'autres spécialités comme les sciences cognitives, la dialectologie, l'onomastique, le contact linguistique ou encore la philologie textuelle et informatique. Le cours magistral voudrait rendre familiers aux participants les multiples facettes de la lexicologie et ainsi les aider à développer une capacité d'évaluation de faits lexicaux. La lexicologie et la lexicographie sur base informatique seront tout autant développés que des interrogations traditionnelles de sémantique (historique) ou de formation des mots. Nous parlerons de langage non-standard, de la langue des jeunes, de vocabulaire régional et dialectal et des segments du lexique médiéval. Le cours magistral reposera sur la combinaison de lectures commentées, de discussions et de travaux pratiques à partir de dictionnaires ou de corpus définis.

https://studentservices.uzh.ch/uzh/anonym/vvz/index.html#/details/2016/004/E/50826224

 

Seminar (MA): La langue des troubadours et la genèse du trobar, Di 10:15-12:00, GLT-B-01

 

La tradition lyrique occitane commence à se développer dans les années 1095-1140, avec les quatre premiers troubadours Guillaume IX, Cercamon, Jaufre Rudel et Marcabru. Nous sommes confrontés d'emblée à une forme d’expression où les trois dimensions du discours lyrique (érotique, féodale et religieuse) se superposent ; ses textes posent par conséquent beaucoup de difficultés aux interprètes, souvent insuffisamment attentifs aux méthodes lexicologiques qui permettent dans de nombreux cas de clarifier la compréhension. Vers 1130-1140, la mode du trobar leu (ou ‘poésie légère’) se répand à l'intérieur de l'aristocratie chevaleresque et dépasse les limites géographiques de l'occitan, qui tend à devenir langue courtoise d'une partie de l'Europe, apprenant aux ‘étrangers’ une stylistique précise et une forme aulique du langage poétique. Avec Cercamon et Jaufre Rudel, l'élégance de ce type de chant finit par s’imposer un peu partout, dans les cours européennes. À la grâce précieuse du trobar leu, répond, plus ou moins à la même époque, la rudesse précieuse du trobar clus (ou ‘poésie hermétique’) de Marcabru. Le séminaire repose essentiellement sur les travaux et les recherches de notre collègue émérite Luciano Rossi. Dans son déroulement, il prendra notamment appui sur la tentative d’identifier les éléments linguistiques qui permettent une localisation des lieux de rattachement des quatre premiers troubadours ; à travers cette finalité, il sera possible, en même temps, d’avancer une meilleure compréhension des contenus. Nous étudierons le corpus global des poésies de ces quatre auteurs et prendrons en considération la transmission des manuscrits en question dans les ‘chansonniers’ provençaux, que L. Rossi mettra à notre disposition. Les travaux de séminaire seront donc autant d’ordre linguistique que philologique.

https://studentservices.uzh.ch/uzh/anonym/vvz/index.html#/details/2016/004/E/50826220

Lehrveranstaltungen im HS 2016

PS: La langue française sur l’axe diachronique, Mo 14:00-15:45, KOL-H-321

La première partie du module (FS) vise à rendre les étudiant(e)s capables de lire et de traduire des textes en ancien français. Elle introduira par ailleurs des éléments de philologie éditoriale. Cette introduction synchronique et diachronique à l'ancien français implique de la part des étudiant(e)s une participation active. L'objectif de la seconde partie (HS) est de familiariser les étudiant(e) s avec les méthodes de travail de la linguistique historique, dans le cadre de l'évolution de la langue française depuis le Moyen Âge jusqu'au français contemporain. Cet aperçu historique englobera autant les évolutions internes de la langue (phonétiques, grammaticales et lexicales, traitées dans la 1ère partie du module 011) que les évolutions externes, c'est-à-dire les facteurs extralinguistiques qui ont participé au changement linguistique (contexte socio-culturel ou usage de l'écrit par ex., préparés lors de la 2e partie du module 011).

Parallèlement aux matériaux de cours mis en ligne, sera utilisé comme outil de travail la Grammaire nouvelle de l’ancien français de Cl. Buridant (Sedes, 2000).

https://studentservices.uzh.ch/uzh/anonym/vvz/index.html#/details/2016/003/E/50795880

 

Seminar (BA): Le francien et la pré-standardisation du français au Moyen Âge, Mo 16:15-18:00, KOL-F-103

 

Le français apparaît comme langue écrite essentiellement vers 1100. Les grandes lignes de sa transformation à travers le dernier millénaire sont bien connues : une langue médiévale, plus ou moins variable, connaît une forte homogénéisation au 16e siècle pour devenir la variété standard d'aujourd'hui. Mais quelle est cette langue du 12e siècle qui fait irruption presque du néant? D'où vient-elle, comment s'est-elle constituée? La théorisation proposée à la fin du 19e siècle suppose pour le Moyen Âge une transposition à l'écrit de la langue parlée à Paris, le 'francien'. Cette théorisation se heurte à de nombreuses contradictions, autant pratiques que théoriques. Mais elle reste très présente dans l'enseignement du français en France et dans la littérature scientifique. Le séminaire souhaite retracer la genèse du 'mythe du francien' et sa présence actuelle, faire le point sur la critique de ce mythe, identifier de manière systématique les arguments qui s'y opposent et établir, sur base empirique, les voies véritables de la genèse du français écrit.

https://studentservices.uzh.ch/uzh/anonym/vvz/index.html#/details/2016/003/E/50801360

 

Seminar (MA): La régionalité lexicale en ancien occitan, Di 10:15-12:00, KOL-H-317

 

L'occitan est une langue galloromane fortement régionalisée: l'occitan méridional (languedocien et provençal) se distingue nettement de l'occitan septentrional (auvergnat, limousin et dauphinois) et du gascon. Cette tripartition caractérise la langue moderne, mais tout autant la langue médiévale. Elle est assez facile à décrire d'un point de vue grapho-phonétique et même morphologique. En revanche, la diversification lexicale interne de l'occitan n'a jamais été étudiée de manière systématique. Nous prendrons appui sur la lexicographie de référence, notamment, à côté du FEW, le dictionnaire d'ancien gascon (DAG) et le dictionnaire de l'ancien auvergnat (DAOA) pour établir les différences, mais également les solidarités lexicales des variétés occitanes, en opposition avec le français. Par ailleurs, nous comparerons le vocabulaire de plusieurs textes provenant de différentes régions mais appartenant à un même genre textuel pour pouvoir appréhender la diversification linguistique dans son contexte d'usage.

https://studentservices.uzh.ch/uzh/anonym/vvz/index.html#/details/2016/003/E/50801078

Lehrveranstaltungen im FS 2016

Proseminar: Introduction à l'histoire linguistique: Introduction à l'ancien français», Mo 14:00-15:45, SOF-E-17

https://studentservices.uzh.ch/uzh/anonym/vvz/index.html#/details/2015/004/E/50772014

 

Vorlesung: Les revues de la romanistique et la recherche en linguistique française, Mo 16:15-18:00, KOL-F-123

 

La recherche fondamentale est le moteur essentiel de toute discipline dont les apports sont intégrés au fur et à mesure dans la pratique disciplinaire et dans l’enseignement universitaire. La recherche utilise différents vecteurs pour sa mise en oeuvre et pour sa diffusion, notamment des publications diverses et des rencontres entre scientifiques (colloques etc.). Or, les revues scientifiques interviennent en tout premier lieu dans l’avancement des disciplines. Le cours magistral présentera les (très nombreuses) revues de la romanistique et étudiera, à travers plusieurs études de cas, leur structure interne et leur apport. Par ce biais, les principaux domaines de la linguistique sont abordés sous un aspect peu habituel mais très révélateur, permettant d’identifier les dynamismes de la recherche actuelle, mais également ses grandes trajectoires à travers le 20e siècle.

https://studentservices.uzh.ch/uzh/anonym/vvz/index.html#/details/2015/004/E/50778763

 

Seminar (MA): Le gascon, Di 10:15-12:00, GLT-B-01

 

Le séminaire présentera les caractéristiques internes du gascon et son histoire externe depuis le Moyen Âge jusqu'au début du 21e siècle. Il comportera des lectures de textes, des transcriptions phonétiques et des analyses de cartes d'atlas. Il s'attachera notamment à l'analyse comparative entre le gascon et les différentes variétés de l'occitan ainsi qu'à l'étude du lexique médiéval, réuni dans le Dictionnaire d'ancien gascon (DAG). Les étudiants avancés souhaitant préparer un travail sur le terrain (9 points ECTS) pourront participer à une excursion dans les Pyrénées à la fin du semestre (1er - 5 juin).

https://studentservices.uzh.ch/uzh/anonym/vvz/index.html#/details/2015/004/E/50778756