Poésie et Musique

« Je ne m’assieds jamais aux gradins des concerts, sans percevoir parmi l’obscure sublimité telle ébauche de quelqu’un des poèmes immanents à l’humanité ou leur originel état […]. Je me figure par un indéracinable sans doute préjugé d’écrivain, que rien ne demeurera sans être proféré ; que nous en sommes là, précisément, à rechercher, devant une brisure des grands rythmes littéraires et leur éparpillement en frissons articulés proches de l’instrumentation, un art d’achever la transposition, au Livre, de la symphonie ou uniment de reprendre notre bien ». Stéphane Mallarmé, Vers et Musique en France, 1892.

Cette brisure à laquelle fait allusion Stéphane Mallarmé au crépuscule du XIXe siècle, c’est celle du lien entre la poésie et le vers métrique. Que peut alors être la poésie, en vers libre ou en prose ? Comment se construira-t-elle par la langue, quelle sera sa place dans la constellation des arts, des activités humaines ? À ces deux grandes questions posées à la poésie moderne, nature linguistique et artistique de la poésie, peuvent correspondre deux types de rapports avec la musique. D’une part, on pourra voir, dans le jeu sur les sonorités et les rythmes du langage, la musique de la poésie, qui est alors l’une de ses composantes ; d’autre part, lorsqu’elle est comprise comme un art différent de la poésie, la musique peut lui servir de comparant artistique.

C’est à l’occasion d’un atelier de deux jours que nous examinerons la poésie moderne sous l’angle de ses rapports possibles avec la musique, susceptibles d’intéresser aussi bien les spécialistes de poésie que de musique, d’esthétique ou de linguistique. Professeurs et jeunes chercheurs d’horizons différents (lettres, musique, linguistique) présenteront les questions qui se posent à eux, échangeront sur l’état de la recherche et sur les perspectives et les moyens des études futures.

Programme (PDF, 280 KB)

Appel à contribution


Chers doctorants,

Les 23 et 24 septembre 2016 aura lieu, au Romanisches Seminar de l’Université de Zurich et en présence de plusieurs professeurs issus de diverses universités internationales, un atelier sur les relations entre la poésie et la musique moderne, aux XIXe et XXe siècle. Nous vous invitons à effectuer une présentation de 15 à 30 minutes sur le sujet. Il ne s’agira pas de présenter à l’auditoire un produit fini. Cet atelier est un atelier de recherches où nous vous proposons de présenter des problèmes de choix de corpus, de méthode d’analyse de texte, ou toute autre difficulté scientifique dont vous pensez qu’elle suscitera l’intérêt et les commentaires de votre auditoire.

Nous vous invitons à nous envoyer (anna.pevoski@uzh.ch ; numa.vittoz@uzh.ch) un court projet de présentation, maximum une page A4, avant le 1er juillet. La langue principale de cet atelier sera le français, une présentation sur ou dans d’autres langues est toutefois envisageable ; nous vous demanderons cependant de penser votre intervention pour un auditoire ne maîtrisant que très imparfaitement votre langue d’étude.

Cordialement vôtre,

Thomas Klinkert, Prof. Dr.

Anna Pevoski M.A.

Numa Vittoz, lic. Phil.